Samedi 19 mars 2016

 

Samedi dernier nous sommes allés au ciné voir :

"Les Tuches 2 le rêve américain"

Synopsis : à l’occasion de l’anniversaire de « coin-coin », le benjamin de la fratrie, la famille Tuche part le retrouver aux États-Unis : les choses ne vont pas se passer comme prévu, mais alors pas du tout !

c'est une excellente surprise! L'humour est, bien que certains prétendent le contraire, tout sauf lourd. Je suis d'accord que parfois, c'est un peu moins fin, mais il reste tout de même d'un très bon niveau. La première chose qui saute aux yeux lorsque l'on visionne ce film pour la première fois, c'est la prouesse que réalise Rouve en interprétant son rôle à merveille et en le faisant prendre vie tout en lui offrant une crédibilité qu'il n'aurait sans doute pas eu sans lui. Puis, après avoir fait le tour de la famille et du proprio, on se concentre sur le scénario. Il trouve sa place dans le cinéma français en apportant un peu d'originalité au thème mais ne parvient pas trop à se démarquer du reste des comédies populaires, tels Bienvenue Chez les Ch'tis ou Intouchables. Certes, l'idée de base est originale mais la fin me parait un poil trop simple, mais bon, ce n'est qu'un maigre détail gommé par la qualité dont le film est gorgé. Certaines références au cinéma et à la chanson sont les bienvenues. C'est donc un film drôle, recommandable et qui par dessus tout nous fait passer un excellent moment, en famille comme seul chez soi.

 Résultat de recherche d'images pour

 

Alexandra LAMY sur TF1

Et puis lundi j'ai trouvé Alexandra Lamy épatante et qui rend un bien bel hommage au combat de Marie-Laure Picat. Elle est bouleversante de sincérité et on ne tombe pas dans le pathos.

Synopsis : lorsque Marie-Laure, mère de quatre jeunes enfants, apprend brutalement que le cancer qui la ronge ne lui laisse que quelques mois à vivre, elle ne songe plus qu’au bonheur de ses enfants et à leur avenir. Bien décidée à ce qu’ils grandissent ensemble dans une même famille, elle se heurte à la rigidité des services sociaux qui lui opposent une fin de nonrecevoir. Révoltée, Marie-Laure ne s’avoue pas vaincue. Grâce à l’aide de ses proches et des médias, elle mène un combat acharné pour le droit à décider du sort de ses enfants après sa mort.

 

 

Enfin, j'ai aussi appris grâce à la télé -"  vétérinaires, leurs vies en direct"- que les koalas ne sont pas forcément des mignonnes petites peluches toutes fragiles ! Nan nan nan ! Le mâle est d'une rare violence lors de l'accouplement ! il lui mord l'oreille, la griffe etc etc ....un vrai combat de gladiateurs ! Waouuuu !

Je ne veux pas me réincarner en koala dans une autre vie moi !! No way !