Lundi 15 seprembre 2014

"C'est fort de café" C'est exagéré, excessif, insupportable. Cette expression est une variante de "c'est (trop, un peu) fort !" qui date du XVIIe siècle et qui signifie la même chose.
L'extension 'de café' vient évidemment d'une plaisanterie autour du café, parfois trop fort.

En 1808, D'Hautel, dans son "Dictionnaire du bas-langage ou des manières de parler usitées parmi le peuple" écrivait : "C'est un peu fort de café. Calembour, jeu de mot populaire qui se dit pour exprimer que quelque chose passe les bornes de la bienséance, sort des règles sociales".

Des variantes existent, citées également au XIXe siècle, où le café est remplacé par la chicorée ou le moka( C'est fort de chicorée !").

ex : C'est fort de café de me traiter comme ça alors que je ne le mérite pas !