Samedi 25 janvier 2014

Pour faire la promo de son album de reprises de Joe Dassin, Hélène Ségara est allée raconter qu’elle l’avait enregistré à la demande de Jonathan, le fils du chanteur disparu, qui voyait en elle le « Joe Dassin au féminin ». Un tissu de mensonges, selon l’intéressé.

En octobre dernier, Hélène Segara sortait un album de reprises de Joe Dassin. Un projet un peu fou, composé de duos virtuels avec l’idole des années 1970, dont elle avait fait la promotion dans bon nombre de médias, en faisant ce que l’on peut désormais nommer « une Jenifer ». Souvenez-vous : alors qu’elle venait de sortir Ma Déclaration, un disque dans lequel elle reprenait les plus grands tubes de France Gall, Jen assurait dans la presse qu’elle avait la bénédiction de la chanteuse, alors que ce n’était absolument pas le cas. Une jolie polémique pour la pauvre jurée de The Voice, qui n’a plus parlé de sa Déclaration pendant des mois. C’est triste, mais c’est ce qui risque à présent d’arriver à Hélène Ségara, qui a fait exactement la même erreur de communication avec son Et si tu n’existais pas ?

Peu après la sortie de son disque, la chanteuse assurait dans une interview accordée à Pure Charts que ce projet était une idée des fils de Joe Dassin : « Je n’aurais jamais repris Joe Dassin si ses fils n’étaient pas venus me chercher, expliquait-elle. La légitimité de reprendre, on l’acquiert quand c’est l’artiste lui-même qui le demande, ou quand ses enfants ou les personnes qui héritent de son œuvre vous le demandent. Ça m’a beaucoup touchée quand ils sont venus à ma rencontre. » Dans cet entretien, Hélène Ségara confiait même que les enfants du chanteur voyaient en elle une nouvelle version de leur père : « Je représentais à leurs yeux une Joe Dassin au féminin, c'est-à-dire à la fois une artiste populaire et accessible », racontait-elle, sans savoir que Jonathan Dassin, le fils du chanteur, allait détruire cette bien belle histoire quelques semaines plus tard.

Dans une interview pour le blog Mandor.fr, relayée hier soir par Pure Charts, Jonathan Dassin, venu initialement parler de son propre album, a répondu à quelques questions sur l’album de reprises de la chanteuse. « Sans polémique, j’ai rencontré une fois Hélène Ségara dans un hôtel, a-t-il expliqué. Nous nous sommes dit bonjour. » Bien conscient d’aller « à l’encontre de ce que dit la chanteuse dans sa communication », le fils de Joe Dassin veut mettre les choses au clair : « La vérité, c’est que, personnellement, je n’ai pas participé à ce projet », a-t-il juré, avant de préciser : « Non, je n’ai jamais dit qu’elle était la Joe Dassin féminine. C’est faux. Hélène Ségara n’est pas le Joe Dassin féminin. »

S’il est « très content » pour la chanteuse, qui a récolté un certain succès avec cet album, Jonathan Dassin reste tout de même un peu déçu d’avoir été utilisé comme argument de vente : « Il faut savoir que depuis plus de 15 ans, on ne m’a jamais inclus dans la communication de mon père, a-t-il expliqué. […] Mais, qu’on me sorte du chapeau aujourd’hui, je l’ai un peu de travers. » Sympa, il a tout de même tenu à préciser qu’il ne voulait pas « créer de polémique ». Pour le coup, c’est plutôt raté.